Revalorisation forfaitaire des valeurs locatives : une indexation favorable pour 2019

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email

Depuis l’adoption de l’article 99 de la Loi de finances initiale pour 2017, la revalorisation forfaitaire des valeurs locatives est indexée sur la variation sur un an (de novembre à novembre) de l’indice des prix à la consommation harmonisé.

Les taxes concernées par cette revalorisation sont :

  • La taxe d’habitation (TH), la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB),
  • La taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB)
  • La taxe Cotisation foncière des entreprises (CFE).

Entre novembre 2017 et novembre 2018, la variation constatée s’établit à 2,2 %.

La revalorisation forfaitaire des bases devrait être donc s’établir à + 2,2% pour l’année 2019 contre 1,2% en 2018.

Les produits de fiscalité des collectivités seront ainsi bien plus favorablement impactés en 2019.

Il reste à confirmer que l’administration fiscale applique bien l’évolution des tarifs aux valeurs locatives 2018 et non 2017, comme elle en a émis l’hypothèse lors de réunions de travail avec des associations d’élus, ce qui engendrerait un manque à gagner pour les collectivités locales.